Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

L’Algérie française, vaste prison

On reparle de la torture exercée par les autorités françaises en Algérie pendant la guerre d’indépendance ; on pourrait aussi reparler de « l’univers concentrationnaire » établi par ces mêmes autorités, relève le quotidien algérien El Watan. Il rend compte de l’ouvrage de Fatima Besnaci-Lancou, une chercheuse et fille de harki qui a vécu cet univers enfant. Dans cette enquête minutieuse de 570 pages s’appuyant sur les ­archives du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), à Genève, elle montre qu’au ­total près de 40 % de la population algérienne – soit plus de 3,5 millions de personnes – est passée par des lieux de détention entre 1954 et 1962. Il y avait trois catégories de camps militaires d’internement, ­selon le corps d’armée auquel ils étaient rattachés.

LE LIVRE
LE LIVRE

Prisons et camps d’internement en Algérie de Fatima Besnaci-Lancou, Éditions du Croquant, 2018

SUR LE MÊME THÈME

Francophilies 14 juillet 1789 : « Rien »
Francophilies Le cadavre d’Althusser bouge encore
Francophilies Lévi-Strauss revu et corrigé

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.