L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Les manuscrits de De Gaulle

« Je n’ai pas la plume facile », confessait Charles de Gaulle. Pour Jean Lacouture, « il était un écrivain bourreau de ses textes, que l’on eût dit avide de ratures ». Et son écriture couchée dénote le passionné accentué, selon un site de graphologie.

« Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a, en moi, d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai, d’instinct, l’impression que la Providence l’a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. S’il advient que la médiocrité marque,
pourtant, ses faits et gestes, j’en éprouve la sensation d’une absurde anomalie, imputable aux fautes des Français, non au génie de la patrie. Mais aussi, le côté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle-même qu’au premier rang ; que, seules, de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même ; que notre pays, tel qu’il est, parmi les autres, tels qu’ils sont, doit, sous peine de danger mortel, viser haut et se tenir droit. Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur. »   Premières pages de la première version des Mémoires de guerre, en 1954. Le troisième folio développe le passage barré par des traits verticaux du folio précédent. Avec l’aimable autorisation de Claire Andrieu, qui a codirigé le Dictionnaire de Gaulle (Robert Laffont, 2006), où ces pages sont reproduites.
LE LIVRE
LE LIVRE

Mémoires de guerre de Charles de Gaulle, Pocket

SUR LE MÊME THÈME

Dossier Alain Prochiantz : « La radicale originalité de Sapiens »
Dossier Frans de Waal : « Ne confondons pas émotions et sentiments »
Dossier Ce que ressentent les animaux

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.