« Éolien: une belle illusion », un numéro spécial de Books à ne pas manquer ! Découvrez son sommaire.

Mémoire vive

Après La Part inventée et La Part rêvée (Seuil, 2017 et 2019), Rodrigo Fresán clôt son cycle romanesque avec « La part remémorée ». Commencée il y a plus de dix ans, la trilogie s’apparente à une réflexion sur la création littéraire : « Le premier volume explorait ce qui se passe dans la tête d’un écrivain, le second traitait de ses rêves, et ce dernier volet est centré sur la mémoire », résume le quotidien espagnol La Razón. L’imagination, le rêve et le souvenir constituent en effet « les trois ingré­dients d’une même ­recette », explique l’écrivain argen­tin établi à Barcelone dans une interview accordée au journal en ligne El Salto.

 

Dans ce troisième volet, un « excrivain » (un auteur qui ne parvient plus à écrire) passe son temps à lire, relire et se remémorer le passé. De digression en digression, Fresán en profite pour évoquer ses œuvres préférées, de sorte que sa série de récits fictifs forme une auto­biographie cryptée. Le narrateur se mue tantôt en exégète de Proust et de Nabokov, tantôt en commentateur exalté des morceaux des Kinks et de Pink Floyd. Résultat ? « La part remé­morée » produit l’effet d’« un torrent d’érudition et de pop culture » nourri par un « enthousiasme débordant », appré­cie le quotidien El Mundo.

LE LIVRE
LE LIVRE

La parte recordada de Rodrigo Fresán, Literatura Random House, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Un pays de seigneurs
Bestsellers Lagerlöf dépoussiérée
Bestsellers Berlin, ville en devenir

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.