Mères malgré elles

Dans La Chienne (Calmann-­Lévy, 2020), la romancière colom­bienne Pilar Quintana mettait en scène une jeune femme tarau­dée par le désir d’enfant. Los abismos explore à nouveau la question de la maternité, mais sous un autre angle : celui d’une mère qui se découvre dépourvue d’instinct maternel. Récompensé par le prix Alfaguara 2021, le livre ­défraie la chronique en Colombie, notam­ment parce qu’il « aborde des sujets qui n’avaient auparavant pas droit de cité », pointe Iván Andrade dans la revue Razón Pública.
L’histoire est racontée à travers les yeux de Claudia, une enfant de 8 ans qui assiste au lent naufrage de sa mère. Dans la Cali des années 1980, où est située l’intrigue, la dépression fait ­figure de gros mot. Aussi Claudia observe-t-elle, sans comprendre, sa mère rester cloîtrée des après-midi entiers, stores baissés. La fillette s’inquiète de la voir prendre l’apéritif de plus en plus tôt, du silence de son père. « Les femmes de la ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Les abymes de Pilar Quintana, Alfaguara, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Confessions d’une vieille dame
Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements

Aussi dans
ce numéro de Books