Persécutions de Juifs en terre d’islam

La relative tolérance de l’Espagne islamique puis de l’Empire ottoman à l’égard des Juifs a fait oublier l’hostilité et les persécutions dont ils ont été victimes à plusieurs reprises, notamment au Maghreb. Dans le livre qu’ils ont consacré à ce sujet *, Paul Fenton et David Littman relatent des événements parfois impressionnants, sous les Almoravides (1061-1147) et les Almohades (1147-1269), mais aussi plus tard, avec par exemple le « massacre total de la population juive de Fès » en 1465. Les auteurs reproduisent de nombreux textes de responsables musulmans impliqués dans ces événements. L’un des plus intéressants est l’épître contre les Juifs d’Al-Maghîli, un savant de Tlemcen, qui « fut à l’origine d’un des chapitres les plus tragiques de l’histoire juive de l’Afrique du Nord. Arrivé dans la région de Touat [dans le Sud-ouest algérien] pour y propager l’islam, il fut scandalisé d’y constater la prospérité des Juifs qui avaient gagné la faveur des chefs musulmans ». Il annula leurs droits à la protection (dhimma), incita la population locale à détruire les synagogues et à tuer les Juifs, qui furent massacrés (...

SUR LE MÊME THÈME

Dossier La nouvelle guerre froide
Dossier La nouvelle Inquisition
Dossier Quel avenir pour le cinéma ?

Aussi dans
ce numéro de Books