Prophètes de malheur

Épris de paranormal, le psychiatre John Barker a tenté d’exploiter les pressentiments de la population britannique pour prédire les catastrophes. Une expérience qui a fini par se retourner contre lui.

Le 21 octobre 1966, à Aberfan, petit village du pays de Galles, se produit un des pires accidents miniers de l’histoire britannique. Le terril qui surplombe la localité subit un glissement de terrain. En quelques minutes, une école et dix-huit maisons sont ensevelies sous une gigantesque coulée de boue et de gravats. 144 personnes meurent, parmi lesquelles 116 enfants. Alors qu’ambulances, engins de terrassement et journalistes affluent à Aberfan, un certain John Barker, psychiatre à l’hôpital Shelton, près de Shrewsbury, arrive également sur les lieux. C’est un personnage excentrique qui s’intéresse aux troubles mentaux inhabituels et à l’effet nocebo (l’inverse du placebo, l’effet néfaste d’une substance inerte). Sur place, Barker relève plusieurs incidents étranges : les familles endeuillées évoquent les rêves et les pressentiments funestes de leurs enfants peu avant l’effondrement du terril. Le psychiatre décide d’élargir son champ de recherche et de recueillir d’autres prophéties liées à la catastrophe d’Aberfan. Il sollicite Peter Fairley, correspondant scientifique du quotidien Evening Standard, qui publie un appel à témoignages dans sa rubrique, le 28 octobre. Barker ...

LE LIVRE
LE LIVRE

The Premonitions Bureau: A True Account of Death Foretold de Sam Knight, Faber & Faber, 2022

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Un tournant introspectif
Bestsellers Un roman monstre
Bestsellers Aux origines de la violence

Aussi dans
ce numéro de Books