Aux sources de Dostoïevski

Aux sources de Dostoïevski

Le chercheur américain Joseph Frank a passé sa carrière à étudier la vie et l’œuvre du romancier russe. La version condensée de sa monumentale biographie paraît en français.

Publié dans le magazine Books, mai 2019.
Voici un ouvrage d’un millier de pages qui n’est en fait qu’un condensé. Entre 1976 et 2002, Joseph Frank, professeur de littérature comparée à l’université de Princeton, a publié une monumentale biographie de Dostoïevski en 5 volumes. Elle a fait date. « Elle est considérée aujourd’hui comme la meilleure biographie de Dostoïevski toutes langues confondues, y compris le russe. Et c’est même la meilleure biographie littéraire que j’aie jamais lue », écrivait le slaviste Gary Saul Morson dans The New York Times en 2013, à l’occasion de la mort de Joseph Frank. En 2009, le chercheur américain faisait paraître une version abrégée de cette biographie-fleuve : avec l’aide de l’universitaire Mary Petrusewicz, il avait réussi le tour de force de l’amputer de ses deux tiers sans la dénaturer. C’est cette version plus accessible au profane qui vient d’être traduite en français. Rien ne destinait Joseph Frank à consacrer l’essentiel de sa vie au grand auteur russe. Après s’être fait un nom dans la critique littéraire au début des années 1950, c’est par hasard – en se penchant sur les sources d’inspiration de l’existentialisme – qu’il découvre Dostoïevski. Très vite, il se passionne pour son œuvre et en vient à apprendre le russe. La particularité de son approche : pour comprendre les ouvrages de l'écrivain, il s’appuie énormément sur le contexte idéologique de la Russie du xixe siècle, dont ils seraient le reflet génial. Comme il le souligne dans sa préface : « Le génie de Dostoïevski réside dans sa capacité à inventer des situations dans lesquelles les…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire