Tu ne copieras point

Héctor Aguilar Camín chronique la disgrâce d’un écrivain célèbre frappé d’une accusation de plagiat. Et dresse une satire mordante de l’élite médiatico-culturelle du pays.


Le romancier Sealtiel Alatriste. Comme le protagoniste de Plagio, il a été accusé de plagiat, en 2012.

Quiconque s’intéresse de près ou de loin à la vie intellectuelle mexicaine connaît Héctor Aguilar Camín. Historien de formation et journaliste, il est l’auteur d’une douzaine de romans qui interrogent l’héritage culturel et politique du Mexique. Chacun de ses livres est un événement, et Plagio ne déroge pas à la règle. Pourtant, il s’agit d’un « roman très différent de ses thrillers politiques précédents. C’est un ovni dans l’œuvre d’Aguilar Camín », note le quotidien El Heraldo de Mexico. Avec Plagio, Aguilar Camín signe la chronique d’une chute, celle du personnage principal – un écrivain membre de l’élite culturelle mexicaine et titulaire d’un poste important à l’université. Alors qu’il vient de recevoir un prix littéraire, on l'accuse de plagiat concernant certains passages de son livre. Notre héros a en effet la fâcheuse habitude de ne pas s’embarrasser de guillemets lorsqu’il cite un autre écrivain. Puis c’est l’engrenage. Des dizaines d’intellectuels signent une tribune exigeant qu’il restitue son prix et ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Plagiat de Héctor Aguilar Camín, Literatura Random House, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Objet littéraire non identifié
Bestsellers Être visible
Bestsellers Les meilleures ventes (non-fiction) en Allemagne

Aussi dans
ce numéro de Books