Un modèle pour Erdogan

On l’a oublié : il y a soixante ans, un Premier ministre turc, élu démocratiquement, fut exécuté sur l'ordre des militaires qui avaient pris le pouvoir.

L’avocat Adnan Menderes avait remporté la victoire lors des premières élections libres jamais organisées dans son pays, renversant le régime mis en place depuis la chute de l’Empire ottoman par Atatürk et ses successeurs. Il avait à la fois rouvert les mosquées et instauré une démocratie libérale, assurant l’essor de l’économie et faisant de la Turquie un membre de l’Otan. Mais lorsqu’il fut élu pour un second mandat, il céda aux sirènes de l’autoritarisme. Les journalistes remplirent les prisons et la communauté grecque fut victime d’un pogrom. Recep Tayyip ­Erdogan, qui a lui-même évité de justesse un coup d’État militaire en 2016, s’y réfère comme l’un de ses dignes prédécesseurs, rappelle The Economist.

Un musée à sa gloire a été ouvert à Yassiada, ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Coup d’État en Turquie. Une histoire de démocratie, de despotisme et de vengeance dans un pays divisé de Jeremy Seal, Chatto & Windus, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Le mal du siècle
Périscope Le Mossad sans testostérone
Périscope Le bois a fait l’homme

Aussi dans
ce numéro de Books