Une « mère courage » version carioca

Márcia est une femme au caractère bien trempé, aimée de ses collègues de l’hôpital et de ses voisines de la favela, mais dont l’indocile fille, Jacqueline, file un mauvais coton. Dans cet univers réaliste où coexistent tout à la fois la solidarité et la délinquance, petite et grande, Márcia devra, amour maternel oblige, faire des choix difficiles.

La couverture très colorée et le titre peuvent laisser penser à une histoire douce, une romance peut-être. Il n’en est rien. Écoute, jolie Márcia met en scène une infirmière – la Márcia du titre – qui va et vient entre l’hôpital où elle travaille et la favela où elle vit avec son compagnon, Aluísio, et sa fille, Jacqueline, une jeune femme frivole et incontrôlable dont le père s’est évaporé depuis belle lurette. Les activités et les fréquentations de Jacqueline inquiètent sérieusement – et à juste titre – sa mère, et le ton monte vite entre ces deux femmes fortes, au caractère affirmé.
Aimée de ses collègues, appréciée de ses voisins, Márcia n’a pas peur d’apostropher les dealers qui font la loi dans la favela pour tenter de les éloigner de sa fille. Mais c’est peine perdue. Jacqueline s’est mise dans une situation critique, qui a plus à voir avec le grand banditisme qu’avec la petite délinquance. La volonté de Márcia de l’en extirper déclen­chera ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Écoute, jolie Márcia de Marcello Quintanilha, Éditions çà et là, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Extrait - BD La vieille qui jurait dans ma tête
Extrait - BD Des podiums olympiques à l’asile psychiatrique
Extrait - BD Dans les brumes de Tripoli

Aussi dans
ce numéro de Books