Les adieux de Yeats

Les adieux de Yeats

Publié dans le magazine Books, septembre/octobre 2018.
À quoi reconnaît-on un vrai poète ? C’est celui qui continue à écrire des poèmes après ses 16 ans. W. B. Yeats en a écrit jusqu’à sa mort, en 1939, et le plus surprenant est que ces poèmes de vieillesse comptent parmi ses plus beaux. Bien que malade, il ne connut pas un « lent déclin » mais un « renou­vellement extraordinaire de son génie créateur », estime Philippe Giraudon dans son avant-propos aux Lettres sur la poésie. Écrites par le…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire