Aux États-Unis, BHL intéresse et agace
par Jean-Louis de Montesquiou

Aux États-Unis, BHL intéresse et agace

Ce retour aux origines du flamboyant philosophe français reçoit, à quelques exceptions près, un accueil chaleureux outre-Atlantique.

 

Publié dans le magazine Books, mai / juin 2017. Par Jean-Louis de Montesquiou
Pas une seule fois, dans les 300 pages de L’Esprit du judaïsme, Bernard-­Henri Lévy n’évoque le Nouveau ­Testament. Dommage, car il y aurait trouvé cette consolation : « Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison » (Matthieu 13, 25). Lors de sa ­parution en France, son livre n’a en effet guère été accueilli que par le silence ou les brocards. Mais aux États-Unis, où le livre est paru début 2017, il a suscité un réel intérêt. Kirkus Review a salué « une célébration philosophique du judaïsme qui s’égare parfois mais finit toujours par trouver l’espoir et la lumière ». Forbes y a vu un « tour de force » (en français dans le texte). Il faut dire que l’éditeur américain, Random House, n’a pas lésiné sur la promotion. Et que le titre anglais, The Genius of Judaism (« Le génie du judaïsme »), est propre à appâter l’important lectorat juif local. Une référence hardie à Chateaubriand et à son Génie du christianisme. En France, BHL n’avait pas osé. Toujours est-il que, aux États-Unis, sa lecture du judaïsme lui vaut de grands coups de chapeau. L’exercice passe, aux yeux de BHL, par une défense sans faille de l’État hébreu. Son livre est ­aussi un « bel éloge à Israël », écrit Forbes. Il soutient que ce pays est un paradis démocratique, y compris – et peut-être surtout  – pour les Arabes israéliens qui « à 75 % au moins, n’échangeraient pour rien au monde [leur vie là-bas] contre une vie dans un pays arabe voisin ». Il explique que l’antisionisme n’est…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
1
Commentaire

écrire un commentaire

  1. mammeri dit :

    Juste pour dire RANDOM HOUSE , est une maison d’édition Juive , alors promo impose, vraiment vous trouvez que BHL est un philosophe , fauteur de trouble, psychopathe, égocentrique quant il s’agit de la race juive, il n’intéresse que le lobby juif qui fait sa promotion