Dieu pour argent comptant

Malgré sa doctrine fantaisiste et la personnalité sulfureuse de son fondateur, l’Église de Scientologie a amassé une jolie fortune en intimidant ses fidèles.

Comment expliquer l’attrait que suscite l’Église de Scientologie ? Pour tenter de répondre à cette question qui l’obsède, Lawrence Wright, journaliste au New Yorker et prix Pulitzer 2007, a interrogé quelque 200 adeptes de l’Église – actuels ou anciens – dont son plus virulent apostat, le cinéaste Paul Haggis, qui en fut membre pendant trente-quatre ans.

Mais ce n’est pas la réponse à cette question du « processus de la foi », comme l’appelle Wright, qui fait la force de l’ouvrage – « il avait mieux pénétré les logiques de pensée d’Al-Qaïda » dans son précédent livre, note Janet Maslin du New York Times. C’est plutôt la qualité exceptionnelle d’une enquête qui alimente un réquisitoire implacable, même s’il est formulé avec d’infinies prudences de langage pour prévenir les assauts d’...

LE LIVRE
LE LIVRE

Devenir clair de Dieu pour argent comptant, Knopf

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Territoire fantôme
Bestsellers Requiem pour un massacre
Bestsellers Depuis quand l’Allemagne est-elle une démocratie ?

Aussi dans
ce numéro de Books