Espagne – Le mammouth espagnol

Espagne – Le mammouth espagnol

Publié dans le magazine Books, mars 2016.

Pour José Antonio Marina, le système éducatif espagnol est un diplodocus qu’il est urgent de réveiller. Idéologiquement proche de la droite et du Parti populaire, le philosophe et chercheur en sciences de l’éducation propose une véritable « feuille de route », un plan quinquennal pour « révolutionner le système scolaire espagnol », lit-on dans El Confidencial. La première mesure qu’il met en avant : une augmentation substantielle du budget de l’éducation, qui passerait de 4 à 5 % du PIB. Toutefois, pour Marina, cette grande transformation doit avant tout passer par une profonde redéfinition du métier d’enseignant. Ses propositions portent ainsi pour la plupart sur la réorganisation de leur carrière. L’auteur réclame une révision du statut des professeurs, une sélection plus drastique des candidats et la mise en place de véritables possibilités d’évolution, tant dans le domaine éducatif que dans celui de la gestion. L’efficacité pédagogique des enseignants doit être mieux évaluée et leur implication doit s’accroître. Il appelle en outre de ses vœux une augmentation significative des rémunérations et l’amélioration de la reconnaissance sociale et morale de la profession, afin d’attirer les meilleurs.

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire