La vie brisée des mineurs chiliens

Le récit terrifiant de l’expérience des « trente-trois » de San José, enfermés soixante-neuf jours à près de 700 mètres de profondeur.

Le 5 août 2010, un gigantesque amas de roche s’effondrait dans la mine d’or et de cuivre de San José, dans le nord du Chili, retenant trente-trois hommes prisonniers de la montagne. « Los 33 », comme on les surnomma, ­restèrent enfermés durant soixante-neuf jours à près de 700 mètres sous terre. Au bout de dix-sept jours, le gouvernement chilien, avec l’aide de la Nasa, parvint à confirmer, au moyen d’une caméra fixée à un tube de forage, que tous les mineurs étaient en vie. Mais il fallut attendre encore près d’un mois et demi avant que les rescapés ne revoient la lumière du jour.

Dans Deep Down Dark, le journaliste américain Héctor Tobar plonge les lecteurs dans les ténèbres où ces hommes ont survécu. « La hiérarchie qui régit le quotidien de ces mineurs vole presque aussitôt en éclats », rapporte Mac ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Tout au fond des ténèbres de La vie brisée des mineurs chiliens, Farrar, Straus & Giroux

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles

Aussi dans
ce numéro de Books