Le Che d’Anatolie

Portrait d’un étudiant marxiste mort en 1972, incarnation d’une jeunesse révoltée face à la dictature militaire.

Un jeune révolutionnaire enflamme les cœurs depuis plus de quarante ans en Turquie. Après le braquage d’une banque puis l'enlèvement de quatre Américains à Ankara, Deniz Gezmis, étudiant marxiste-­léniniste, fut condamné à mort en 1972 à l’âge de 25 ans pour avoir tenté de « renverser l’ordre constitutionnel ». Durant cette période marquée par de multiples coups d’État, Gezmis¸ incarne la jeunesse contestataire face à un pouvoir liberticide. De nombreux parents donneront son prénom à leur progéniture, et des chanteurs en feront une quasi-légende. Comme d’autres journalistes avant lui, Can ­Dündar a décidé de faire revivre le héros disparu, en donnant la parole à son frère cadet Hamdi Gezmis. « Mon frère Deniz » s’est immédiatement imposé en tête des ventes. « Can Dündar a réalisé une œuvre majeure. Au ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Mon frère Deniz de Le Che d’Anatolie, Can Yayinlari

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Un tournant introspectif
Bestsellers Un roman monstre
Bestsellers Aux origines de la violence

Aussi dans
ce numéro de Books