L’empire de Joséphine

Première épouse de Napoléon, Joséphine de Beauharnais resta jusqu’à sa mort l’unique grand amour de l’empereur. Une nouvelle biographie révèle l’implacable ambition qui l’animait, sous ses dehors émotifs et fragiles.


Joséphine, par François Gérard
La vie de Marie-Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, la jeune fille qui allait devenir l’impératrice Joséphine, fut plus extraordinaire que celle de n’importe quelle princesse de conte de fées. Fille d’un bon à rien de province, elle survécut à un divorce et à la Révolution (elle était à quelques jours de la guillotine quand Robespierre tomba) pour devenir l’une des plus illustres beautés du Directoire et conquérir, presque par mégarde, le cœur d’un jeune général un peu gauche, Napoléon Bonaparte. Comme une prêtresse vaudou le lui avait prédit quand elle n’était encore qu’une enfant en Martinique, elle allait être à ses côtés plus grande qu’une reine. Leur idylle donna lieu à l’une des correspondances amoureuses les plus enflammées qui nous soient parvenues. Le matin qui suivit leur première nuit (les enfants de Joséphine postdatèrent la lettre après sa mort pour faire croire qu’ils étaient déjà mariés), Napoléon lui écrivit : « Ton portrais et le souvenir de l’énivrante soirée d’hiers n’ont point laissé de repos à mes sens. Douce ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Joséphine de L’empire de Joséphine, Hutchinson

SUR LE MÊME THÈME

Biographie « Mourez si vous ne pouvez faire autrement, mais ne tuez pas ! »
Biographie Noël Coward : « le talent d’amuser », et plus
Biographie Ombres et lumières du marquis de Pombal

Aussi dans
ce numéro de Books