Qu’est-ce qu’un musulman ?

En écrivant Le Livre des cercles, l’écrivain égyptien Youssef Rakha avait une ambition à la fois très simple et démesurée : rattacher le roman arabe à la world literature. Comme il l’explique dans un entretien à la revue Music & Literature, il a tenté de répondre à la question : « Que signifie être musul­man au début du IIIe millénaire ? » Son héros est, comme lui, journaliste. Il s’appelle Moustafa al-Shorbagi et vit au Caire. Il vient de se séparer de sa femme enceinte et raconte dans une série de lettres à un ami émigré à Londres les événements étranges qui viennent de changer sa vie : sa rencontre, en particulier, avec un homme qui se présente comme la réin­carnation du dernier sultan otto­man. Le Livre des cercles, tout en étant saturé de références au corpus littéraire arabe qu’un lecteur occidental aura du mal à recon­naître, entend néanmoins dialoguer avec les grands noms du roman contemporain. « Avec Eco à propos de la convergence entre le thriller et la théorie du complot, avec Murakami aussi à propos de la folie et ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Le Livre des cercles de Youssef Rakha, Zoé, 2017

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Jeunesse dorée japonaise
En librairie Pour un politiquement incorrect de gauche
En librairie Chronique d’un fiasco

Aussi dans
ce numéro de Books