L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Xi Jinping, l’homme le plus puissant du monde


©DOUG MILLS/THE NEW YORK TIMES/REDUX/REA

Xi Jinping à la Maison-Blanche en février 2012.

Avant son intronisation en 2012, Xi Jinping était présenté comme un administrateur provincial un peu falot. « Qui est Xi Jinping ? », s’amusaient les Chinois au moment de sa nomination. « C’est le mari de Peng Liyuan » (son épouse est une vedette, cantatrice officielle de l’armée). Mais en moins de trois ans, il s’est arrogé plus de pouvoirs qu’aucun de ses prédécesseurs depuis Mao. Au nom de la lutte contre la corruption, il a fait emprisonner des caïds du système, jusque dans l’armée. Le patron des services de sécurité, que l’on croyait intouchable, a subi le même sort. Autant d’adversaires potentiels qui ont mordu la poussière. La répression des défenseurs de la démocratie a atteint un niveau sans précédent depuis les lendemains de Tiananmen. Il accumule les titres : chef de l’État et des armées, président des commissions les plus puissantes du Parti tant pour les affaires intérieures qu’à l’international, il s’est nommé à la tête de nouvelles entités chargées de la sécurité d’Internet, de la restructuration de l’État, et ainsi de suite. Il a la haute main sur les tribunaux, la police et les services secrets. Dans l’esprit du Petit Livre rouge, il a fait publier huit volumes de ses discours et apparaît même en héros de dessins animés pour enfants. Des peintures à l’huile le présentent dans des postures héroïques. Pour asseoir son pouvoir, il s’appuie sur le réseau dont il est lui-même issu : les « princes rouges », tous fils d’anciens dignitaires de l’ère Mao. Sa personnalité ne fait pas mystère. « Il dit ce qu’il pense », dit un diplomate qui l’a bien connu. Son projet est de régénérer une Chine qu’il voit menacée en profondeur par la corruption, la marchandisation de la société, la perte des valeurs et l’hégémonie de l’Occident.

 

Dans ce dossier :

SUR LE MÊME THÈME

Dossier Surprises de l’hérédité : nous sommes tous des bâtards
Dossier Races : en finir avec l’orthodoxie
Dossier Hérédité : nous sommes tous façonnés par les migrations

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.