Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Dix ans de perdus

En août  2018, The New York Times Magazine, supplément dominical du quotidien new-yorkais, consacrait l’intégralité de ses pages à un seul article. Dans cette vaste enquête, « hale­tante » selon le magazine TheNew Republic, le grand repor­ter Nathaniel Rich montre que la communauté internationale savait dès la fin des années 1970 qu’il fallait agir au plus vite contre le changement climatique et qu’elle n’a rien fait. Le constat est sans appel : « À peu près tout ce que nous comprenons du réchauffement climatique à l’heure actuelle était déjà compris en 1979. » Les géants du pétrole ne contestaient pas le phénomène, et le président Carter était disposé à prendre des mesures contraignantes pour réduire les émissions de CO2, affirme Rich pour mieux qualifier l’inaction ultérieure de « tragédie ». Mais si The New ­Republic reproche à l’auteur de se focaliser sur un petit groupe de décideurs coupables d’inertie, l’hebdomadaire The Nation lui adresse la critique inverse, celle de cibler l’humanité dans son ensemble en une démarche apolitique. « À aucun instant, écrit Rich, nous ne nous sommes auto­risés à considérer ce que cet échec pourrait signifier pour nous.» Et le magazine d’interroger : « Qui est ce “nous” ? »

LE LIVRE
LE LIVRE

Perdre la Terre. Une histoire de notre temps de Nathaniel Rich, Seuil/Éditions du sous-sol, 2019

SUR LE MÊME THÈME

En librairie La texture des jours
En librairie Ville tortueuse contre cité radieuse
En librairie Antigone à l’ère du terrorisme

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.