L’avocat des travailleurs américains

L’avocat des travailleurs américains

Publié dans le magazine Books, avril 2015.
Les idées de l’avocat Tom Geoghegan détonent tellement dans le paysage intellectuel américain que même ses livres moins réussis attirent l’attention. Cet auteur plaide en effet pour un droit de regard systématique des syndicats sur les orientations stratégiques des entreprises. Il veut inscrire la liberté syndicale dans le Civil Rights Act de 1964, pour qu’elle bénéficie des mêmes garanties que le droit à la non-discrimination sexuelle ou raciale. Enfin, il se dit favorable à un transfert du budget des universités vers les lycées, pour favoriser l’apprentissage et  fournir une formation adaptée à ceux qui n’auront jamais les moyens de faire des études supérieures. Ainsi que le souligne dans BookForum l’historien Michael Kazin, son dernier opus « se lit davantage comme une série d’articles d’opinion louables et provocateurs que comme une stratégie cohérente pour donner un coup de pouce aux salariés américains tout en redressant le pays ». Il est vrai que la plupart des préconisations de Geoghegan ont peu de chances d’être reprises un jour par un leader démocrate (lui-même n’a recueilli que 3 % des voix lors de la primaire pour le poste de représentant de l’Illinois, en 2009). Mais on ne peut, selon Kazin, qu’admirer la ténacité dont cet éminent spécialiste du droit du travail a fait preuve depuis trente ans. « Les utopistes perspicaces, informés et pleins d’esprit sont rares, insiste le critique. En particulier ceux qui passent leurs journées à se battre, le plus souvent sans succès, pour offrir une vie décente à des personnes en…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire