Chronique

Le Bel art de l’édition

Qui aime la littérature et les livres sera aussi sensible à l’âme d’une œuvre qu’à celle d’une entreprise éditoriale authentique qui possède elle aussi son identité, c’est-à-dire son auteur. Car, pour peu que la ligne choisie par certaines maisons d’édition corresponde à votre sensibilité ou à votre style, vous désirerez en posséder tous les titres.…

Écrit par Cécile Guilbert le 1 juillet 2021

Le complotisme sans peine

«Toute contestation d’une affir­mation officielle ou d’une croyance largement répandue peut être désormais considérée comme “complotiste” », twitte Edgar Morin, le chantre de la pensée complexe. De son côté, l’humoriste Patrick Sébastien confie à TV Magazine, édité par le groupe Le Figaro : « Nous sommes dirigés par des technocrates […]. Il faut pousser les gens à la désobéissance…

Écrit par Sebastian Dieguez le 1 juillet 2021

Le marketing de l’intime

Alors que les romans de plage s’alignent sur les tables des librairies, c’est un cahier de vacances qui risque bien de rafler la mise cet été. Son titre ? Burn After Writing, littéralement « Brûler après avoir écrit ». Sorti le 4 mars en France, où son premier tirage à plus de 100 000 exemplaires s’est écoulé en moins…

Écrit par Floriane Zaslavsky le 1 juillet 2021

L’alchimie des mots

Dans Mr Gwyn, Alessandro ­Baricco met en scène un écrivain devenu portraitiste. Non que le personnage principal ait abandonné sa plume pour un pinceau, mais parce qu’il a renoncé, au grand désarroi de son agent, à écrire des romans pour se consacrer à l’art du portrait. Des portraits réalisés sans fusain, aquarelle ni gouache, seulement…

Écrit par Marc Levy le 1 juillet 2021

Contre l’indifférence

Je suis né au début des années 1960. Pendant mon enfance, mon père ne disait rien de son passé de résistant. Pour ne les avoir jamais connus, nous savions ma sœur et moi que nos grands-parents avaient péri pendant la guerre, et quand nous cherchions à savoir dans quelles circonstances, notre père changeait de sujet…

Écrit par Marc Levy le 22 avril 2021

La poésie sur écran brillant

Home Body, le nouveau recueil de la jeune auteure Rupi Kaur a été traduit en français ce printemps (chez NiL Éditions). Elle a été nommée par la presse internationale « reine de l’instapoésie » et son succès planétaire invite à s’interroger : de quoi ce nouveau genre est-il le nom ? Pour ceux qui ne vivraient pas scotchés à…

Écrit par Floriane Zaslavsky le 22 avril 2021

En toute humilité, c’est problématique

«L’humilité n’est souvent qu’une feinte soumission, dont on se sert pour soumettre les autres […] ; un artifice de l’orgueil qui s’abaisse pour s’élever », disait La ­Rochefoucauld. On croyait l’affaire réglée, mais l’humilité ne manque pas aujourd’hui de défenseurs, comme en témoigne la sortie d’une nouvelle somme philosophique sur le sujet. En 515 pages et 41 contributions des…

Écrit par Sebastian Dieguez le 22 avril 2021

Un palais des glaces idéologique

Cela fait plusieurs années qu’une déconstruction de toutes les dominations a été entreprise et qu’un monde culturel plus ouvert à la diversité – plus inclusif comme « déparle » la novlangue qui y prolifère – apparaît aussi souhaitable qu’inévitable. Or que constate-t-on avec toujours plus de tristesse et d’impuissance ? Un déluge croissant d’atteintes à la liberté d’expression…

Écrit par Cécile Guilbert le 22 avril 2021