Poète biblique

À 33 ans, le Norvégien Lars Petter Sveen a consacré son deuxième roman à des personnes qui ont côtoyé Jésus de Nazareth. Certaines, comme Marthe, sont des figures connues tirées de la Bible. D’autres sortent de l’imagination de l’auteur, tel ce soldat, chargé par le roi Hérode de tuer tous les garçons de Bethléem de moins de 2 ans. On y croise aussi des disciples, des voleurs, des lépreux et des prostituées, autant de personnages attirés par le Bien ou par le Mal, incarné, ici, par un vieillard.

La violence n’est jamais loin, elle est même parfois des plus cruelles. Mais Sveen « souscrit à la même vision d’espoir que celle servant de fil conducteur au Nouveau Testament » et peut, à ce titre, « être considéré comme un poète biblique », s’enflamme le quotidien ­Aftenposten.
D’autres y voient des allusions évidentes au monde contemporain, au sort des Palestiniens dans la bande de Gaza ou encore au massacre, sur une île norvégienne, de 69 adolescents par un terroriste d’extrê...

LE LIVRE
LE LIVRE

Les Enfants de Dieu de Lars Petter Sveen, Actes Sud

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes seules
En librairie Dans le corps des migrants
En librairie Parce que je le vaux bien

Aussi dans
ce numéro de Books