Trois souvenirs de sa jeunesse

Les Ouvertures est le premier volume d’une trilogie autobiographique qui a marqué le paysage littéraire italien des dernières décennies. Paru à l’origine en 1998, il a fait l’objet d’une édition remaniée en 2011, et le voilà désormais disponible en français. Les avis sur cet ovni se résument en général en un mot : « expérience ». Pénible pour les uns, fascinante pour les autres. Oubliez la tranquille linéarité du roman classique. Le livre est divisé en trois parties, et chacune a son propre mode de narration.
On suit d’abord un jeune sémi­nariste enfoui dans un silence quasi hallucinatoire. Puis, après quelques années, « nous retrouvons le protagoniste aux prises avec la politique : il est devenu activiste et voyage à travers l’Italie pour organiser des rassemblements. Enfin, nous le voyons évoluer dans le milieu sordide de l’édition italienne », résume le blog participatif Mangialibri.
À chaque époque une atmosphère différente : « crépusculaire et feutrée dans la première partie du livre, riche en dialogues, en rencontres, en personnages bizarres et en passages narratifs inséré...

LE LIVRE
LE LIVRE

Les Ouvertures de Antonio Moresco, Verdier, 2021

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes puissantes
En librairie Le peintre et son ombre
En librairie L’impossibilité d’une île

Aussi dans
ce numéro de Books