« Une baguette mal cuite tartinée de préjugés »

Le livre d’Éric Zemmour a suscité une flambée de réactions dans le monde anglo-saxon. Les commentateurs soulignent surtout la pauvreté de l’analyse.

La presse anglo-saxonne n’est pas toujours tendre avec la France ; mais elle n’apprécie pas que les Français lui gâchent le travail en s’autofustigeant, qui plus est avec maladresse. D’où le déferlement de commentaires acerbes contre l’ouvrage d’Éric Zemmour – lu dans le texte, car pas encore traduit en anglais. Aussi peu comestible qu’« une interminable baguette mal cuite tartinée de préjugés indigestes », assène dans l’hebdomadaire conservateur britannique The Spectator Graham Robb, l’auteur très britannique d’Une histoire buissonnière de la France.

En cause, la méthode : « Prendre un épisode de la vie culturelle ou politique française, décrire la longue séquence d’événements qui l’ont rendu possible et en extra­poler les conséquences », écrit Christopher Caldwell (auteur d’Une révolution sous nos ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Le Suicide français de « Une baguette mal cuite tartinée de préjugés », Albin Michel

SUR LE MÊME THÈME

Francophilies Houellebecq au sommet
Francophilies Jacques a dit
Francophilies Une liberté incandescente

Aussi dans
ce numéro de Books