Une histoire hétérodoxe de l’humanité

Un livre stimulant revisite la destinée de notre espèce en plaçant l’imagination et… le commérage au fondement de la réussite d’Homo sapiens.


©HOLGER NEUMANN/NEANDERTHAL MUSEUM

Reconstitution d'un néandertalien. Nous avons pris l'habitude de nous considérer comme l'unique espèce humaine. Pourtant, la majeure partie de son histoire, Sapiens a partagé la planète avec plusieurs autres espèces humanoïdes.

Si l’on en croit Yuval Noah Harari, un historien enseignant à l’université hébraïque de Jérusalem, ce qui distingue l’être humain des autres animaux, ce n’est pas sa capacité à raisonner, à fabriquer des outils ou à se comporter de façon morale, toutes choses que l’on trouve à un degré ou à un autre chez d’autres espèces. Sa particularité est d’habiter un monde imaginaire, fait d’idées, de mythes et de fantasmes qu’il prend pour la réalité. Grâce à quoi il a réalisé des prouesses sans rivales. Le pouvoir de l’imagination a ainsi transformé l’espèce humaine – au départ composée d’« animaux insignifiants », situés au milieu de la chaîne alimentaire de la savane africaine – en une race de « self-made-gods ». Mais ces « divinités » manquent de retenue. Anéantissant d’autres espèces, elles ont étendu leur domination sur la planète sans devenir plus heureuses pour autant. À présent, munies de nouvelles technologies leur permettant de créer des formes artificielles de vie et de modifier leur propre nature, elles se demandent quoi faire de toute cette puissance. « Y a-t-il rien de plus dangereux, demande ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Sapiens. Une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari, Albin Michel, 2015

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Crime sans châtiment
En librairie Éducation ultra-concurrentielle
En librairie La mer matrice

Aussi dans
ce numéro de Books