Des virus en six dimensions

La biologie est à la veille d’une nouvelle révolution, venue des mathématiques.

« Les sciences du vivant, écrit Keith Delvin dans le Wall Street Journal, n’ont longtemps vu dans les mathématiques qu’un outil pour analyser les données. Aujourd’hui, cette attitude de relative indifférence commence à changer, et la discipline permet aux biologistes de faire de nouvelles découvertes. » Ian Stewart, mathématicien britannique célèbre pour ses ouvrages de vulgarisation, soutient dans son dernier livre que la mathématisation de la biologie constitue pour cette science une révolution d’importance égale à celle de la théorie de l’évolution ou de la découverte de la molécule d’ADN.

L’idée que les phénomènes du vivant obéissent à des lois géométriques précises n’est pas nouvelle. Stewart raconte ainsi comment le mathématicien Alan Turing (lire aussi notre article p. 44), dès 1952, s’efforçait de démontrer qu’un algorithme trè...

LE LIVRE
LE LIVRE

Les Mathématiques du vivant de Des virus en six dimensions, Flammarion

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes puissantes
En librairie Le peintre et son ombre
En librairie L’impossibilité d’une île

Aussi dans
ce numéro de Books