Heureux enfants de Staline

Dans son dernier ouvrage, véritable encyclopédie du quotidien soviétique de l’après-guerre, Ludmila Oulitskaïa a recueilli les témoignages de ceux qui, comme elle, étaient enfants en 1945.

« Ce livre est une potion amère. Difficile de l’avaler d’un trait, on ne peut le consommer qu’à petites gorgées. » C’est ainsi que Maya Koutcherskaïa, du quotidien Vedomosti, décrit le dernier ouvrage de la romancière Ludmila Oulitskaïa, Detstvo 45-53 (« Enfance 1945-1953 »).
Oulitskaïa, très populaire en Russie – dans tous les milieux –, a eu l’idée de lancer un appel à témoignages sur « l’enfance dans l’après-guerre ». Elle a reçu plus d’un millier de lettres de tous les coins du pays, qu’elle a ensuite réunies dans ce recueil en y intégrant ses propres textes. « Une véritable encyclopédie de la vie soviétique », résume Andreï Mirochkine dans les pages de la Nezavisimaïa Gazeta. « D’un tas de notes privées, Oulitska&...

LE LIVRE
LE LIVRE

Enfance 1945-1953 de Heureux enfants de Staline, AST

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles

Aussi dans
ce numéro de Books