Le triomphe de Térence

La comédie la plus populaire du dramaturge, rééditée, joue avec les hiérarchies de la société romaine.

L’Eunuque n’est pas n’importe quelle pièce de Térence. À en croire Suétone, elle fut le plus grand succès de l’histoire du théâtre romain et rapporta à son auteur la somme record de 8 000 sesterces. Mieux, on la fit rejouer le jour même de la première. Térence y applique la recette qui a fait sa renommée : alors que ses prédécesseurs se contentaient d’une seule intrigue, lui en mêle plusieurs (en tissant habilement deux pièces du Grec Ménandre).


À Rome, rappelle Emily Watson dans la London Review of Books, « ce qu’on appelle aujourd’hui l’industrie du spectacle était l’œuvre d’esclaves » – Térence en était peut-être un lui-même – et le genre de la comédie était par excellence celui où s’exprimaient « les tensions suscitées par les hié...

LE LIVRE
LE LIVRE

L’Eunuque de Le triomphe de Térence, Les Belles Lettres

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes seules
En librairie Dans le corps des migrants
En librairie Parce que je le vaux bien

Aussi dans
ce numéro de Books