Société

Mille ans de servitude

Beaucoup de logements indiens sont encore dotés de simples latrines, qui consistent en un grand trou dans le sol. Les ­excréments sont ramassés la nuit par des « vidangeurs manuels » qui, écrit Sujatha Gidla, « évacuent la merde humaine » avec « pour seuls outils un petit balai et un seau en fer-blanc ».…

Écrit par Pankaj Mishra le 5 avril 2018

Pas un jour de plus avec toi !

À l’été 2011, je me suis séparé de ma femme. Bon, ce n’est pas tout à fait vrai. C’est ma femme qui s’est séparée de moi, ce qui n’a pas rendu la chose plus ­facile. Ce fut une expérience traumatisante que je ne souhaite pas à mon pire ennemi. Aujourd’hui encore, il m’arrive de me…

Écrit par Jan Fleischhauer le 8 février 2018

À l’heure du polyamour

D’après la comédienne Scarlett ­Johansson, le mariage est une belle idée romantique, mais être marié ­demande, en réalité, beaucoup de travail et de grands efforts. « Je ne pense pas que mener une vie monogame soit naturel », dit-elle. La fidélité ne correspondrait pas à nos instincts. Une affirmation osée et courageuse ? Il y…

Écrit par Tobias Becker et Claudia Voigt le 14 décembre 2017

Les États-Unis aussi ont leurs enfants-soldats

Quand Gabriel Cardona a été condamné, en 2009, les photographes de presse l’ont immortalisé à travers une vitre de protection, comme s’il s’agissait d’une bête exotique. Quelque chose dans son parcours, c’est vrai, dépassait l’entendement. Une contradiction trop terrible pour être assimilée : un assassin enfant. Pourtant il se tenait là, assis, dans sa tenue…

Écrit par Patrick Radden Keefe le 26 octobre 2017

Érotique de l’open space

Le terme « bureaucratie » est venu au monde au milieu du XVIIIe siècle par le biais de la littérature française. L’éco­nomiste Vincent de Gournay forgea ce néologisme comme un mot plaisant pour désigner l’éventualité – qu’il ­jugeait ridicule – d’un « gouvernement du ­bureau ». Gournay avait calqué son mot sur d’autres termes plus…

Écrit par Lucy Ives le 31 août 2017

Les enfants de « la Bestia »

«Pourquoi es-tu venu aux États-Unis ? » C’est la première question du formulaire d’admission que l’on fait remplir aux enfants sans papiers qui traversent seuls la frontière. Ce questionnaire est produit devant le Tribunal fédéral de l’immigration, à New York, où je travaille depuis quelque temps comme interprète. Ma mission est de traduire de l’espagnol vers l’anglais…

Écrit par Valeria Luiselli le 27 avril 2017

Le top model comme symptôme

Pendant la guerre civile algérienne, un quotidien britannique m’a appelé pour me demander si j’étais prêt à aller en Algérie pour écrire un article sur le conflit qui s’y déroulait. Ma femme me l’a interdit, et j’ai dit non. Fini le temps où je flirtais avec le danger. « Bon, a dit le type du journal…

Écrit par Anthony Daniels le 27 avril 2017

Pratiquants mais non croyants

Les chercheurs occidentaux ont tendance à associer la reli­gion à certaines caractéristiques bien précises : l’adhésion aux croyances que l’on professe, la participation régulière à des cérémonies religieuses, l’existence d’institutions hiérarchiques et l’appartenance à une communauté. ­Autant de traits que partagent les traditions abrahamiques, mais dont aucun n’est essentiel à la croyance et à la pratique…

Écrit par Christopher Kavanagh le 23 février 2017

Homos et fiers de l’être en Chine

Comme tant de jeunes gens dans la Chine d’aujourd’hui, les deux hommes se sont rencontrés sur Internet. Un « coup de foudre », se souvient Sun Wenlin, consultant en informatique et, à 26 ans, le cadet. Hu Mingliang, 37 ans, moins à l’aise, travaille comme agent de sécurité. En juin 2015, pour le premier anniversaire de leur…

Écrit par Jiayang Fan le 22 décembre 2016

Le méchant procès fait aux chats

Imaginez un monde sans chats. Imaginez un monde sans chasseurs de souris, sans animaux de compagnie, sans boules de poils qui viennent se frotter contre vos jambes et miauler à l’heure du ­dîner. Imaginez un monde sans rien qui retombe toujours sur ses pattes, rien de suspendu au bout d’une branche pour vous ­encourager d’un…

Écrit par Colin Dickey le 22 décembre 2016