Société

Pourquoi nous ne mangeons pas les orchidées

Selon les scientifiques, il existe sur Terre plus de 400 000 espèces de plantes, dont la moitié au moins sont comes­tibles par les êtres humains. En fait, nous pourrions tout à fait cuisiner 300 000 espèces végétales. Et pourtant, nous n’en utilisons qu’une fraction. Homo sapiens, la plus cosmopolite des espèces, qui prospère parce qu’elle est géné­raliste, ne mange…

Écrit par John Warren le 2 juillet 2020

Au Mexique, Julia Carabias veille sur la forêt

La touffeur de la forêt nous coupe le souffle. L’humidité ambiante se confond avec la transpiration de la peau. Lorsque le soleil est au zénith, une angoisse muette plane au-dessus de la cano­pée : personne ne résiste à la ­canicule. Lors de notre visite à la station biologique Chajul, dans la forêt lacandone [dans l’État du…

Écrit par Diego Rabasa le 2 juillet 2020

Le syndrome de « la forêt vide »

La forêt tropicale humide est l’écosystème le plus riche en biodiversité : chaque kilomètre carré recèle des centaines d’espèces d’arbres, d’oiseaux et de mammifères, ainsi que d’innombrables autres organismes vivants. L’idée que ces espaces pourraient se vider de toute vie animale paraît donc ridicule. Et pourtant, les oiseaux, les mammifères et d’autres espèces sont bel et…

Écrit par Erik Meijaard le 2 juillet 2020

Dans les vergers de la Sibérie

Voilà une étude scientifique qui n’est pas passée inaperçue. Aussitôt publié dans la revue Environmental Research Letters, l’article de deux climatologues russes de l’Institut de la forêt de ­Krasnoïarsk, en Sibérie, et de leur collègue américaine a provoqué une avalanche de commentaires. Prenons quelques titres de la presse russe : « La Sibérie, un paradis climatique ? », « Bientôt,…

Écrit par Kirill Jourenkov le 2 juillet 2020

La vérité sur la ménopause

En 1966, le médecin américain Robert Wilson publie Femi­nine Forever, un best-seller dans lequel il propose enfin aux femmes une solution à la ménopause, cette terrible affection qui altère leur beauté, entame leur vitalité et nuit à leur bien-être général. La prise d’œstrogènes, affirme le Dr Wilson, permet aux femmes d’éviter la ménopause et de…

Écrit par Tanya Marie Luhrmann le 4 juin 2020

Quand on est con, on est con

« Les fausses croyances ont émergé si tôt, se sont répandues si largement et ont duré si longtemps que, au lieu de deux ou trois volumes, cinquante suffiraient à peine pour en détailler l’histoire. » Charles Mackay, Memoirs of Extraordinary Popular Delusions and the Madness of Crowds, 1841.   « L’erreur est un vaste sujet. » James…

Écrit par Anthony Daniels le 30 avril 2020

Les passionnés de quiz sont parmi nous !

En mars 2019, je suis allé pour la première fois de ma vie à Las Vegas. J’avais pris soin d’emporter des stylos je savais que nous en aurions besoin. Nous étions six, venus des quatre coins des États-Unis pour un week-end entre mecs à Sin City. Le vendredi après-midi, nous avons traînassé au Hard Rock…

Écrit par Samanth Subramanian le 30 avril 2020

Mexique : un baron de la drogue peut en cacher un autre

Noël 2013. Le calme règne dans l’État du Sinaloa et, tandis que je déguste une spécialité locale à Culiacán, la capitale, j’apprends que les représentations de Jesús Malverde, le saint des trafiquants de drogue du Sinaloa, ont été calquées sur une photo de l’acteur et chanteur Pedro Infante. Mort en avril 1957 dans un accident d’avion,…

Écrit par Diego Enrique Osorno le 26 mars 2020

Transhumanisme : ces Russes qui se rêvent immortels

À l’heure où les scientifiques évoquent régulièrement l’extinction de l’espèce humaine, le rêve d’une humanité immor­telle n’est pas pour surprendre. The Future of Immortality, d’Anya Bernstein, est peuplé de Russes qui s’affirment transhumanistes et entendent utiliser la science et la technologie pour reléguer le vieillissement et la mort aux oubliettes de l’histoire. Les mouvements philosophiques…

Écrit par Kate Brown le 20 février 2020

L’éolien n’est pas une solution miracle

On n’y pense pas toujours : quand on veut utiliser de l’électricité, on ne demande pas de l’énergie –  des kilowattsheures (kWh) –, mais de la puissance – des kilowatts (kW). Cette distinction est fondamentale pour comprendre l’équilibre d’un système électrique : quand on presse un interrupteur, quand on monte dans un train, dans un métro ou même…

Écrit par Fabrice Dambrine le 20 février 2020