Recrutement high-tech

10, 9, 60, 90, 70, 66. Si vous déduisez la suite de cette séquence, peut-être aurez-vous une chance de travailler chez Google… Dans son dernier ouvrage, William Pound-stone fait la liste des questions que l’on peut vous poser lors d’un entretien d’embauche dans les entreprises les plus innovantes de la planète. On y découvre que, chez JP Morgan, vous pourrez être amené à réciter les décimales du nombre pi (et mieux vaut ne pas caler après les deux premières…). Chez Amazon, il s’agira plutôt de calculer combien cela vous coûterait de faire laver toutes les vitres de Seattle. Ailleurs, on pourra vous demander pourquoi les plaques d’égout sont rondes ou de combien de feuilles de papier toilette vous auriez besoin pour recouvrir le Texas. Ces questions n’ont évidemment pas nécessairement de réponse. Leur but « est de voir comment réagissent les candidats » note dans The Independent John Mulligan, pour qui l’ouvrage de Poundstone est &...

LE LIVRE
LE LIVRE

Êtes-vous assez intelligent pour travailler chez Google ? de Recrutement high-tech, JC Lattès

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes puissantes
En librairie Le peintre et son ombre
En librairie L’impossibilité d’une île

Aussi dans
ce numéro de Books