Moi Samuel Pepys, inventeur du « Je »

Moi Samuel Pepys, inventeur du « Je »

Publié dans le magazine Books, avril 2014.
« Pepys, comme le souligne Claire Tomalin, a été le premier à tenir un journal intime au sens moderne du terme : avant lui, les journaux avaient un but bien précis, souvent religieux […]. Pepys, lui, a tout noté : ses fonctions officielles, ses finances, ses tractations, ses conversations avec le roi (et ses rêves érotiques sur la reine), ses gueules de bois, ses déboires intestinaux et ses éjaculations, ses peurs,…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire