Francophilies

La Légion d’honneur de Houellebecq

Avec la publication de son nouveau livre, Sérotonine, Michel Houellebecq conforte sa réputation de prophète de malheur. En 2001, son roman Plateforme, qui s’achève sur un attentat islamiste dans une station balnéaire thaïlandaise, est paru quelques semaines avant les attentats du 11-Septembre. En 2015, la publication de Soumission, qui évoque l’arrivée au pouvoir d’un parti…

Écrit par Robert Zaretsky le 21 février 2019

Debussy le délicat

Debussy est la quintessence de la musique française. J’entends par là que les qualités essentielles de sa musique, non seulement sa délicatesse sensuelle mais aussi son aversion pour […] les paroxysmes orgiaques de la musique allemande de la fin du xixe siècle, comme chez Wagner et Strauss, sont aussi considérées aujour­d’hui comme des qualités essentiellement “françaises”. »…

Écrit par la rédaction de Books le 17 janvier 2019

Le zoo des surréalistes

Grâce au surréalisme, Paris était encore dans l’entre-deux-guerres l’épicentre incontesté des séismes culturels et artistiques du moment. La plupart des surréalistes – les plasticiens du moins – n’étaient pas français. Mais c’est bien à ­Paris qu’André Breton et consorts avaient remplacé le dadaïsme zurichois, officiellement décédé en septembre 1922, par un nouveau mouvement appelé « surréalisme » (un…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 17 janvier 2019

L’Algérie française, vaste prison

On reparle de la torture exercée par les autorités françaises en Algérie pendant la guerre d'indépendance ; on pourrait aussi reparler de « l’univers concentrationnaire » établi par ces mêmes autorités, relève le quotidien algérien El Watan. Il rend compte de l’ouvrage de Fatima Besnaci-Lancou, une chercheuse et fille de harki qui a vécu cet univers enfant. Dans…

Écrit par la rédaction de Books le 18 octobre 2018

Simone Weil, une philosophe hantée par le sacrifice

Voilà soixante-quinze ans, le 26 août 1943, le médecin légiste du sana­torium Grosvenor, un vaste édifice victorien situé dans la ville d’Ashford, à une centaine de kilo­mètres au sud-est de Londres, acheva l’examen d’une patiente décédée deux jours plus tôt. Il rédigea l’acte de décès : « Arrêt cardiaque dû à la dégénérescence du muscle cardiaque causée par…

Écrit par Robert Zaretsky le 18 octobre 2018

Le français a la cote

Pourquoi un Américain irait-il apprendre le français aujourd’hui ? Par utilité ? Mieux vaudrait acquérir le mandarin, l’espagnol, le hindi, voire l’arabe. Pour faire plaisir à Emmanuel Macron, qui souhaiterait le voir devenir « la première langue de l’Afrique » ? Mais beaucoup considèrent la franco­phonie comme une hypocrite résurgence néocoloniale. D’abord, apprendre une deuxième langue est bon pour les…

Écrit par la rédaction de Books le 18 octobre 2018

Apolitique, Samuel Beckett ?

Dans la notice-fleuve consacrée à Samuel Beckett dans la version française de Wikipédia, la section consacrée à ses « Engagements politiques » est vide. Voilà de quoi la remplir. Jusqu’à présent, la plupart des commentateurs, de Maurice Blanchot à Theodor Adorno, ont considéré que l’œuvre de Beckett était essentiellement apolitique, installée dans un ailleurs de la dérision…

Écrit par la rédaction de Books le 6 septembre 2018

La passion des Klarsfeld

Impressionnante, la vie de combat des époux Klarsfeld. Ils ont obtenu l’arrestation et le procès de Klaus Barbie, puis de Maurice Papon. Ils ont établi le registre de tous les juifs déportés de France – plus de 76 000. Robert ­Paxton leur rend un hommage vibrant, tout en soutenant que leur passion les a parfois égarés.…

Écrit par la rédaction de Books le 6 septembre 2018

Pourquoi Barthes fascine

Roland Barthes est, on le sait, l’auteur qui a décrété la mort de l’auteur. « Inévitablement, dès qu’on parle de Barthes, on se doit d’y faire une allusion – sarcastique », confirme le critique littéraire Andrew ­Gallix dans The Guardian. À croire que, vue du monde anglophone, l’œuvre critique de Barthes dérive tout entière de cet axiome…

Écrit par la rédaction de Books le 6 septembre 2018

Légionnaire, à la vie, à la mort

Pourquoi se trouve-t-il ­encore tant d’hommes pour s’enrôler dans la ­Légion étrangère, prêts à mourir pour un pays ou des causes qui leur sont complètement indif­férentes ? Et comment expli­quer l’incroyable attrait que cette institution éminemment française ne cesse d’exercer sur les historiens, auteurs et scénaristes ­anglo-saxons ? Deux ouvrages ont encore été publiés l’année…

Écrit par la rédaction de Books le 5 avril 2018