Francophilies

La pensée d’extrême droite s’exporte

En juillet 2017, Lauren Southern, jeune militante d’extrême droite canadienne, diffusait sur YouTube une vidéo intitulée The Great Replacement. Elle reprenait la formule de Renaud Camus, « le grand remplacement ». La ­vidéo comptabilise à ce jour plus de 300 000 vues. En donnant ce titre à un livre ­publié en 2011, l’écrivain français a lancé…

Écrit par la rédaction de Books le 8 février 2018

630 000 mots pour un chef-d’œuvre

Tout, dans Les Misérables, est superlatif – la quantité de personnages, les liens incongrus et multiformes qui les unissent, le foisonnement des ­intrigues, grandes et petites. Pour rendre compte de ce monu­ment des lettres, roman le plus lu de l’histoire de l’humanité, on peut laisser parler les chiffres : 1 500 pages ; 630 000 mots, puisés…

Écrit par la rédaction de Books le 8 février 2018

La Marianne de la France profonde

Ce fut « la bible domestique de la bourgeoisie française », écrit Clarissa Hyman dans le Times Literary Supplement. Les deux volumes de Maison rustique des dames, par Cora Millet-­Robinet, parurent en 1844 et 1845. Cela fait longtemps que le livre n’est plus disponible dans les librai­ries françaises (uniquement en impression à la demande), mais…

Écrit par la rédaction de Books le 14 décembre 2017

Ces esclaves qu’on ne saurait voir

Les descendants d’esclaves forment aujourd’hui quelque 45 % de la popu­lation mauritanienne. On les appelle les Haratines. Ils jouent un rôle croissant dans la vie poli­tique, d’autant que l’esclavage n’a pas complètement disparu. Aboli officiellement en 1981, il ne devient un délit qu’en 2007. Et encore. Peu après, Biram Dah Abeid, qui venait de fonder l’Initiative…

Écrit par la rédaction de Books le 14 décembre 2017

Montaigne, le bourgeois gentilhomme

Les Britanniques sont, on le sait bien, dotés d’une hyperacuité en matière de classifications sociales. Voici que la traduction en anglais d’une épaisse biographie de Montaigne par Philippe Desan leur donne l’occasion d’exercer leurs talents au détriment de notre malheureux Gascon. Le résultat est sans ambiguïté : à leurs yeux, Montaigne était un arriviste bon…

Écrit par la rédaction de Books le 14 décembre 2017

Deutsche Chateaubriand

En Allemagne, Chateau­briand n’est guère plus qu’un nom. Et encore : un nom qui prête à confusion. « Pour beaucoup, il évoque plutôt une grosse pièce de bœuf que ce François-­René de Chateaubriand qui, en France, est aussi célèbre que Goethe chez nous », s’amuse le romancier Karl-Heinz Ott dans Die Zeit. Son œuvre n’est…

Écrit par la rédaction de Books le 14 décembre 2017

Les ambivalences de l’Occupation

Début 1941, Micheline, une petite Parisienne de 18 ans, se fait draguer par Walter, un beau soldat allemand, qui l’emmène au cinéma. Elle confie son trouble à son journal : peut-on détester les Allemands en général mais être amoureuse de l’un d’eux en particulier ? L’anecdote est typique de la démarche de l’universitaire américain David Drake,…

Écrit par la rédaction de Books le 26 octobre 2017

Gracq et Jünger

De Julien Gracq, on a pu dire que ses phrases, souvent longues, très construites, évoquaient la syntaxe germanique. De fait, c’est un ­auteur fort apprécié outre-Rhin. À peu près tous ses livres y sont disponibles, y compris le tout dernier, Les Terres du couchant, paru de manière ­posthume en 2014 en France (chez José Corti)…

Écrit par la rédaction de Books le 26 octobre 2017

Vous avez bien dit « anglo-saxon » ?

«Aujourd’hui, les acteurs dominants [du Net], anglo-saxons en particulier, ne respectent pas les règles du jeu et utilisent leur position ­dominante pour empêcher d’autres acteurs d’émerger », déclarait Emmanuel Macron fin septembre au sommet européen de Tallin. Le Financial Times a repris la formule en titre : « Macron slams “Anglo-Saxon” tech giants. » En…

Écrit par la rédaction de Books le 26 octobre 2017

Adenauer le gaullien

Paul Adenauer est le cinquième fils du premier chancelier de la RFA, Konrad Adenauer, et il passait pour « le plus intelligent de tous », note Klaus Wiegrefe dans Der Spiegel. En 1951, il est ordonné prêtre et, en 1960, à l’âge de 37 ans, tout en continuant à assumer sa charge d’évêque catho­lique, il…

Écrit par la rédaction de Books le 1 septembre 2017