Dossier

Les idées préconçues sur le capitalisme

Andrew McAfee veut vous remonter le moral. Si vous lisez son dernier livre avec un esprit ouvert, il pourrait bien y parvenir ! Cet économiste du Massachusetts Institute of Technology (MIT) se joint aux « nouveaux optimistes » (Bill Gates, Steven Pinker, Hans Rosling et d’autres) pour essayer de nous persuader que le monde ne…

Écrit par Calum Chace le 30 avril 2020

Et maintenant ? Le débat sur la croissance

Menaces climatiques, crise de la biodiversité, inégalités persistantes ou croissantes : face à ces défis qui mettent à mal l’avenir de la planète, les modes de gouvernance et la pensée économique classique, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour suggérer, préconiser ou exiger un changement de cap. La profonde dépression économique dans laquelle…

Écrit par la rédaction de Books le 30 avril 2020

Vaclav Smil, penseur du défi énergétique

Adolescent dans les années 1950, Vaclav Smil passait beaucoup de temps à couper du bois. Il vivait avec sa famille dans ce qui était alors la Tchécoslovaquie, dans une localité reculée nichée dans la forêt de Bohême. Lors de ses promenades, il apercevait les crêtes du massif du Hohen Bogen, dans l’Allemagne de l’Ouest voisine…

Écrit par Paul Voosen le 30 avril 2020

Après la pandémie, la décroissance ?

En 1930, John Maynard Keynes met de côté ses travaux sur les problèmes économiques de l’époque pour se livrer à un peu de futurologie. Dans un article intitulé « Perspectives économiques pour nos petits-enfants » (1930), il émet l’hypothèse que, d’ici à 2030, l’investissement et le progrès technique auront multiplié par huit le niveau de…

Écrit par John Cassidy le 30 avril 2020

Pourquoi les experts se trompent si souvent ?

Le célèbre livre du sociologue Christian Morel a été traduit en japonais, en chinois, en tchèque, en espagnol et en portugais, mais curieusement pas en anglais. C’est regrettable, car il figure parmi les meilleurs ouvrages sur la question des décisions prises à plusieurs. Morel procède à une analyse systématique et très fine de plusieurs décisions…

Écrit par Olivier Postel-Vinay le 26 mars 2020

Décider : la méconnaissance du risque

Combien de personnes les terroristes du 11-Septembre ont-ils tuées ? Plus de 4 500, selon Gerd Gigerenzer. Aux près de 3 000 personnes mortes dans les tours et les avions, il faut en effet ajouter les 1 600 qui ont perdu la vie l’année suivante sur les routes américaines parce qu’elles avaient préféré prendre le volant plutôt que l’avion.…

Écrit par Clive Cookson le 26 mars 2020

L’art de bien décider

Le fait que se soit constituée une « science de la décision », discipline éminemment respectable, laisse tout de même rêveur. On peut admettre qu’une telle « science » s’applique dans des conditions parfaitement déterminées. Un algorithme ou une machine peut alors décider de manière optimale. Mais nous, pauvres humains, agissons dans un environnement incertain. Tout au plus pouvons-nous…

Écrit par la rédaction de Books le 26 mars 2020

Comment faire le bon choix ?

En juillet 1838, Charles Darwin a 29 ans et il est célibataire. Deux ans plus tôt, il est revenu de son périple à bord du Beagle avec les notes qui lui serviront à rédiger L’Origine des espèces. Mais, pour l’heure, il a un problème plus urgent à régler. Il envisage de demander la main de…

Écrit par Joshua Rothman le 26 mars 2020

Indécision : la leçon de Bartleby le scribe

Personne ne décide de naître. Ni de mourir – sauf exception. Et entre ces deux bornes ? Une existence qui veut se donner l’apparence d’une suite ininterrompue de décisions : « L’instant où tu te tiens est le tournant du temps », observait l’écrivain autrichien Hugo von Hofmannsthal. Mais décide-t-on vraiment de la vie que l’on voudrait vivre ? Œdipe…

Écrit par Thierry Grillet le 26 mars 2020

Le biais d’optimisme, une erreur salutaire

Nous aimons croire que nous sommes des êtres rationnels. Nous surveillons nos arrières, pesons le pour et le contre, mettons un parapluie dans nos bagages. Mais les neurosciences et les sciences sociales nous disent autre chose : nous sommes plus optimistes que réalistes.   En règle générale, nous nous attendons à ce que les choses tournent…

Écrit par Tali Sharot le 26 mars 2020