Jadis & naguère

Le gai Paris d’Ernst Jünger

Qu’advient-il d’un humaniste pris dans la guerre ? Surtout s’il est engagé volontaire sous l’uniforme de capitaine de la Wehrmacht, à Paris, en 1941, et qu’il s’appelle Ernst Jünger ? L’auteur d’Orages d’acier a ­laissé un journal qui semble n’avoir pour objet que de répondre à cette question. Sauf qu’il n’y ­répond pas vraiment, ou du moins…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 26 septembre 2019

Éloge de la vie sauvage

Quand un Américain parle de nature, en général il ne tarde pas à dégainer Thoreau. L’essayiste du XIXe siècle est en effet incontournable sur ce sujet, qu’il a quasiment mis à la mode outre-Atlantique. Jusqu’à lui, la nature y était globalement perçue comme redoutable, quelque chose à mater au plus vite en se débarrassant des…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 27 juin 2019

Chacun sa croix

À  l’aube du XVIIe siècle, « le Grand siècle des âmes » selon l’expression de l’écrivain Daniel Rops, le peuple chrétien se préoccupe intensément du Christ. L’originalité de Juste Lipse, un humaniste catholique né dans le duché de Brabant et disciple d’Érasme, c’est de s’intéresser non pas à la vie de Jésus mais à sa mort sur la…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 23 mai 2019

Pourquoi déclenche-t-on une guerre ?

L'histoire est l’avant et l’après de la politique. Meilleur exemple : l’historien grec Thucydide, dont les observations restent tellement actuelles qu’elles sont prises en compte jusqu’à la Maison-Blanche. C’est d’ailleurs presque ce qu’il avait envisagé : « Il me suffira que ceux qui veulent voir clair dans les faits passés et, par conséquent, aussi dans les faits analogues…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 25 avril 2019

Vérités et mensonges de journaliste

Pris en tenaille entre « gilets jaunes » et fake news, le journaliste d’aujourd’hui est malmené. Il sait ce qui est exigé de lui : déceler la vérité, puis la dire. Mais une question subsidiaire demeure : jusqu’où peut-il aller pour arracher ladite vérité ? A-t-il le droit, légalement, moralement, humainement, de circonvenir son informateur, de le duper même ? Cette…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 21 mars 2019

Leçons d’hygiène d’un caféinomane

Tremble, Starbucks ! ­Voici Balzac qui part en guerre, sur ton territoire natal, contre le café, le thé et le cacao – et, accessoirement, l’eau-de-vie et le tabac. Vient en effet de paraître aux États-Unis la première traduction du Traité des excitants modernes, dont la vigoureuse dénonciation est saluée par Melanie Rehak dans le magazine Bookforum :…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 21 février 2019

Ces tyrans qui prennent la plume

Dictateur, un job à plein temps ? Pas forcément, à en juger par le nombre de despotes qui ont trouvé le temps de prendre la plume et de faire couler non seulement le sang mais des flots d’encre. Certaines de leurs œuvres ont même rivalisé avec les textes divins, du point de vue de leurs tirages…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 17 janvier 2019

La plus curieuse des religions

Le Moyen-Orient et l’Arabie, terre d’apparition de plusieurs religions « révélées » et monothéistes (judaïsme, christianisme, islam, zoroas­trisme), ont aussi vu s’épanouir quelques religions dites syncrétiques – celles qui s’inspirent à leur convenance des textes, croyances ou rituels de l’une ou l’autre des grandes concurrentes. Parmi ces doctrines « à la carte », la plus surprenante est sans doute…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 22 novembre 2018

Les athlètes de l’ascèse

Dans le désert égyptien, saint Pierre s'alimenta pendant cinquante ans de cinq figues par jour. Une fois par an, il s’octroyait un petit pain. Un record ? Même pas. Saint Paul de Thèbes, dans sa thébaïde, ne se contentait-il pas de cinq ­figues lui aussi, mais sans petit pain annuel ? Saint Arsène s’en tenait pour sa…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 18 octobre 2018

Les gouverneurs invisibles de l’opinion

La propagande, pouah ! Mais le mot n’a pas toujours dégagé une ­vilaine odeur, explique l’Américain Edward Bernays, premier grand théoricien des relations publiques. L’Église s’adonne depuis toujours à la propa­ganda fide, la « propagation de la foi » ; et Napoléon lui-même était un utilisateur enthousiaste et un virtuose des techniques de manipulation de l’information. Cependant, pendant la…

Écrit par Jean-Louis de Montesquiou le 6 septembre 2018