Dans ce hors-série

Dans ce hors-série

Publié dans le magazine Books, décembre 2018 - janvier 2019.

 

Le progrès au service de la dictature

Internet et les réseaux sociaux font indiscutablement progresser l’idée démocratique. Mais l’histoire récente montre que les États autoritaires et les mouvements extrémistes ont eux aussi su en tirer profit. Un article prémonitoire, publié en 2009.

 

La gratuité, ça ne paie plus !

L’idée que l’information et la musique puissent sans dommage circuler librement et gratuitement sur Internet a été défendue par de bons esprits. Nous savons aujourd’hui qu’elle relevait d’une utopie technologique.

 

L’âge de l’écran total

L’utilisation compulsive du smartphone s’est généralisée, bouleversant les relations sociales, amicales et familiales. La normalisation de cette addiction ne doit rien au hasard. Le modèle économique des géants d’Internet est fondé sur la création d’une dépendance chez l’utilisateur.

 

« Internet gonfle le culte du moi »

Pour l’essayiste Chris Hedges, les réseaux sociaux nous permettent de devenir les stars dans le cinéma de notre vie. C’est ce qui explique leur succès.

C'est gratuit !

Recevez chaque jour la Booksletter, l’actualité par les livres.

 

Nous reste-t-il du temps de cerveau disponible ?

Internet entraîne une surcharge d’informations qui menace notre capacité de concentration et l’accès au savoir. Cependant, l’avènement de l’imprimerie a provoqué une réaction comparable à celui du smartphone. Aurions-nous aujourd’hui plus de raisons d’avoir peur ?

 

La liberté à l’ère post-panoptique

Les gouvernements disposent d’outils de contrôle de plus en pus sophistiqués. Mais les citoyens surveillés ont su s’emparer à leur tour d’une technologie au service de la liberté et se retournent désormais contre leurs surveillants.

 

Edward Snowden, l’ennemi d’État n°1

En divulguant les programmes de surveillance de masse de la NSA, cet employé du renseignement américain a révélé la dérive bureaucratique de l’Agence nationale de sécurité et l’incapacité de la CIA à agir sur le terrain contre le terrorisme.

 

Enfermés dans notre cocon

Les internautes créent autour d’eux une sorte de cocon, ne s’exposant qu’aux idées auxquelles ils adhèrent déjà. Une proie facile pour les entreprises et les hommes politiques.

 

Les abysses du Big Data

Nos téléphones sont des mouchards et, sur Internet, nous sommes suivis à la trace. Pourtant, nous continuons à livrer chaque jour des informations personnelles aux géants du Net. Que deviennent-elles ? Un dessinateur et un journaliste ont mené l’enquête.

 

Tous fichés, tous manipulés

Internet a généré un puissant système de collecte et d’analyse des données personnelles et fourni des outils de surveillance pouvant être utilisés à des fins politiques. En mars 2018, le scandale impliquant Facebook et la société Cambridge Analytica en a donné la preuve.

 

Big Data et porte-à-porte

Grâce à la collecte de données personnelles, le microciblage des électeurs a atteint un haut degré de sophistication et de précision. Bush, Obama et Trump y ont tous eu recours lors de leurs campagnes victorieuses. Emmanuel Macron en a lui aussi bénéficié lors de l’élection présidentielle de 2017.

 

Délivrons-nous du Web

Nous sommes habités par une vision quasi religieuse des nouvelles technologies. Sous l’emprise de cette doctrine, nous acceptons tous leurs principes, livrons notre vie privée aux marchands du net et croyons aveuglément aux résultats de nos recherches Google. Comment lutter contre cette nouvelle forme de dogmatisme ?

 

Dans l’enfer du Darknet

On peut y acheter de la drogue, des armes, ou y télécharger des images pédopornographiques. Inaccessible à la plupart des internautes, ce Web clandestin accueille aussi des lanceurs d’alerte. Ils y circulent anonymement et règlent leurs transactions en bitcoins, l’intraçabble cryptomonnaie. Mais le FBI n’a pas dit son dernier mot.

 

La saga des hackers masqués

Comment une bande de trolls à l’humour fort discutable ont-ils donné naissance à un mouvement contestataire capable d’aider les révolutions arabes et Occupy Wall Street ? Voici l’histoire d’Anonymous, insaisissables esprits frappeurs de la liberté d’expression.

 

Peut-on lutter contre le lynchage en ligne ?

Sur Internet, une photo ou un tweet peuvent déclencher menaces violentes et flots d’insultes. Les femmes sont les premières visées. Au nom de la liberté d’expression, l’humiliation numérique continue de faire des ravages. Des contre-feux se sont tant bien que mal mis en place.

 

L’amour au temps de Tinder

Le prude Espagne de naguère a disparu. Comme à New York ou à Paris, les applis de rencontres font un malheur à Barcelone et à Madrid. On s’interroge sur les effets à long terme de ces supermarchés de la drague, jusqu’à se demander si l’amour n’est pas déjà mort.

 

Wikipédia, l’enfant des années Lumières

S’appuyant sur la gratuité et le volontariat, « l’encyclopédie libre » fondée en 2001 reçoit aujourd’hui plus de 500 millions de visiteurs par mois, dans un esprit proche des ouvrages savants de nos penseurs du xviiie siècle. Passera-t-elle un jour à l’âge adulte ?

 

 

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire