Dans ce hors-série

Dans ce hors-série

Publié dans le magazine Books, juillet-août 2018.

 

 

Sciences

La pureté du sang, une obsession allemande

Dès les années 1920, les scientifiques allemands, y compris ceux d’origine juive, sont convaincus qu’il est possible de déterminer la supériorité raciale des individus en fonction de leur groupe sanguin.

 

Portrait

Hitler, l’homme

Ayant obstinément éliminé toutes les traces de son passé, Hitler a réussi à imposer l’image, longtemps incontestée, d’un homme impénétrable. Des archives récentes révèlent un acteur consommé et un psychologue machiavélique, aux antipodes du dément aux colères irrationnelles que l’on se plaît à décrire.

 

Enfance
La genèse d’un monstre

Quand le diable s’est-il emparé d’Hitler ? Enfant, sous les raclées de son père ? Jeune adulte, lorsqu’il devint un artiste contrarié ? Ou déjà dans l’œuf, dans le ventre de sa mère ? C’est l’hypothèse qu’ose Norman Mailer, au risque de conférer à Hitler la grandeur satanique à laquelle il aspirait tant.

C'est gratuit !

Recevez chaque jour la Booksletter, l’actualité par les livres.

 

Armée
La métamorphose du petit soldat

C’est lorsqu’il est encore dans l’armée qu’Hitler devient un antisémite et un antibolchevique acharné. Il y découvre sa vocation d’homme politique et des talents d’orateur dont il saura se servir plus tard.

 

Littérature

Le complexe de l’ancien cancre

Le sentiment d’infériorité d’Hitler le poussait à combler ses lacunes par des lectures compulsives dans lesquelles il puisait son inspiration.

 

Bras droit

Himmler, génocidaire ordinaire

L’histoire d’Heinrich Himmler est celle d’un fanatique dans la peau d’un homme insignifiant et frustré. Organisé et sans scrupules, il devient l’homme le plus puissant du premier cercle d’Hitler.

 

Journal

Autoportrait d’un manipulateur hors pair

Le journal-fleuve de Joseph Goebbels offre une vision unique et presque intime du régime nazi. Elle reflète le parcours d’un « démagogue de la pire espèce », qui a idolâtré le Führer comme personne d’autre.

 

Débat 

La fausse banalité d’Eichmann

Malgré l’image tenace qu’il s’est construite lors de son procès et qui est allée jusqu’à duper Hannah Arendt, Adolf Eichmann était loin d’être un « petit homme », un bureaucrate obéissant et sans relief.

 

Réédition

Le livre le plus dangereux du monde

Après soixante-dix ans d’interdiction, Mein Kampf est de nouveau disponible à la vente en Allemagne, dans une édition savante lestée de pas moins de 3500 notes. Jamais ce document de premier ordre, véritable bible du national-socialisme, n’avait été commenté et réfuté de façon aussi précise.

 

Extrait BD

Les voix du nazisme

Dans l’Allemagne des années 1940, un acousticien zélé est chargé par les autorités hitlériennes d’étudier la nature profonde de la langue allemande. La mission n’a rien d’anodin, l’objectif poursuivi étant de trouver la voix aryenne la plus pure. Une quête obsessionnelle qui reflète le basculement de tout un peuple dans la folie.

 

Psychanalyse

Des nazis sur le divan

Dès 1941, les Britanniques tentent de percer les mystères de l’esprit nazi à l’aide de la psychanalyse, une science méprisée et bannie par le IIIe Reich parce que « trop juive ». Mus par la même volonté de comprendre l’ennemi, les Américains vont jusqu’à analyser Hitler à distance.

 

Confessions

Le mythe d’une Wehrmacht propre

En combien de temps un homme normal devient-il une machine à tuer ? Des conversations de soldats allemands faits prisonniers entre 1939 et 1945 répondent sans ambages : quelques jours, tout au plus.

 

Administration

Seigneurs de la terreur

Dans la Pologne occupée, l’administration nazie était représentée par des chefs de district, souvent des juristes instruits et qualifiés, qui jouirent d’une grande liberté pour faire régner la violence sur leur territoire. Beaucoup d’entre eux sortirent indemnes de la dénazification.

 

Moralité

Le dilemme des juifs de Theresienstadt

Ce camp devait servir de vitrine au régime nazi. Pour les déportés, il est devenu un abîme de choix moraux. Les SS y ont confié aux juifs eux-mêmes la gestion des affaires courantes. Et donc la tâche de désigner ceux qui allaient être exterminés.

 

Témoignage

Dans la tête d’un juif

Jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Hitler, Victor Klemperer était convaincu d’être un Allemand comme les autres. Refusant obstinément de quitter son pays, ce fils de rabbin, qui fait partie des rares survivants de la Shoah, a consigné son terrible quotidien dans un journal. Un témoignage troublant sur l’Allemagne hitlérienne et ses habitants.

 

Philosophie

Le plus grand penseur nazi

Considéré comme le plus important philosophe allemand du XXe siècle, Heidegger était un membre actif du Parti national-socialiste. Il a vu dans la doctrine hitlérienne une incarnation de sa propre conception du monde.

 

Extrait non-fiction

Camps nazis, année zéro

En mars 1933, deux mois à peine après l’arrivée d’Hitler au pouvoir, les premiers camps de concentration sont ouverts en Allemagne, dans des lieux improbables : brasseries désaffectées, appartements privés, auberges de jeunesse … Juifs et opposants y subissent un traitement d’une rare violence.

 

Entretien

Guido Fackler : « La musique permettait de rester humains »

Entre moyen de survie pour les détenus et instrument de torture pour les SS, la musique a joué un rôle ambivalent dans les camps nazis.

Imprimer cet article
1
Commentaire

écrire un commentaire

  1. Jean du Lac dit :

    Abonné de la première heure, je n’ai toujours pas reçu ce hors-série que j’attends avec impatience.
    A lire le sommaire il me semble qu’il manque un chapitre important qui expliquerait qui a permis à Hitler d’exister et de prendre le pouvoir pour :
    1/ défendre les intérêts financiers et industriels principalement anglo-américains,
    2/ vaincre le bolchévisme, (plans ensuite développés d’éradiquer l’URSS, occuper la Russie et déplacer les populations),
    et qui montrerait le support moral et idéologique d’une bonne partie de l’Europe, y compris en France, jusqu’à tard dans le déroulement de la guerre.