Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

20 faits & idées à glaner dans ce numéro

 

Il existe des skins antiracistes.

Shakespeare a peut-être assisté ou participé à des actes de destruction de gibier.

Les Sumériens se rendirent jusqu’au mont Liban pour accéder aux forêts de cèdres, farouchement défendues par des tribus locales.

Le fait que le désert soit le lieu du dieu juif unique rend la forêt suspecte dans l’Ancien Testament.

Un arbre vivant aujourd’hui avait presque 500 ans quand furent bâties les premières pyramides d’Égypte.

A l’origine, le mot « forêt » ne désigne pas la forêt primaire ou naturelle mais au contraire la forêt policée.

Près de 300 francs-tribunaux siégeaient en plein air en Westphalie à la fin du Moyen âge.

Les arbres échangent des substances nutritives via les réseaux fongiques entourant les extrémités de leurs racines.

Les Bertholletia produisent de véritables boulets de canon, cornes d’abondance remplies de noix.

Un pin blanc du Japon a survécu au bombardement atomique d’Hiroshima.

Près d’un million de personnes ont péri dans la guerre civile déclenchée par l’invasion nazie de la Yougoslavie.

C'est gratuit !

Recevez chaque jour la Booksletter, l’actualité par les livres.

En 1937, Himmler lança un programme de recherche pour explorer « comment l’homme allemand se relie spirituellement à la forêt ».

Si l’on retirait des bibliothèques tous les noms des écrivains suédois dont le nom fait référence à un arbre, il ne resterait pas grand monde.

Des Péruviens ont récemment massacré des membres d’une communauté amazonienne et incendié leurs maisons.

Les chamans yanomamis boivent une poudre hallucinogène pour entrer en contact avec le monde des esprits.

Le grand incendie de 1810 détruisit 1,2 million d’hectares et fit 87 morts dans le nord-ouest des États-Unis.

Il y avait de la végétation en Antarctique voilà encore 2 millions d’années.

Un tigre du Bengale mâle adulte peut régner sur un territoire de 100 km2.

La monoculture d’arbres apporte moins de bienfaits écologiques que des forêts moins homogènes.

Les forêts auraient absorbé un quart des émissions de carbone dues à l’industrie entre 1990 et 2007.

SUR LE MÊME THÈME

Chemin de traverse 18 faits & idées à glaner dans ce numéro
Chemin de traverse 12 faits & idées à glaner dans ce numéro
Chemin de traverse 16 faits & idées à glaner dans ce numéro

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.